Glossaire des termes musicaux: Lettre G

  Lettre «G»


A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Le Gaffer:
Le «gaffer» est un gros scotch utilisé en carrosserie, et sur scène pour coller les câbles pour éviter tout débranchement.

Gain:
Le «gain» c'est la puissance du volume de sortie et pas le volume lui-même, il agit sur la dynamique du son et donc aussi sur le volume, le Gain sert aussi à saturer le son pour avoir un son « Crunch », une Overdrive ou une Distorsion, mais il sert aussi en son Clair.

Gallien Kruger:
«Gallien Kruger» est une marque d'amplis basse.

Gamme:
A la base, il existe deux types de gammes, bien qu'on parle de gammes pentatoniques, de gamme Ton/Demi-ton etc....Elles sont : la Gamme Diatonique, et la Gamme Chromatique. Une Gamme a au moins 5 notes sinon on parlera d'arpèges et 12 au maximum pour les gammes occidentales.

Gaucher:
«Gaucher» (left handed) n'est pas le meilleur côté pour faire de la musique, on n'y pense pas forcément mais 99% des instruments sont faits pour les droitiers, ainsi nombreux modèles ou pire de marques n'existent pas en gaucher, c'est dur mais c'est comme ça.

Gig:
«Gig» est le terme anglais pour designer un "concert". En anglais, on dit faire un «gig» plutôt que faire un «live».

Ghost notes (notes phantômes):
Les «ghosts notes» sont des accents, des notes que l'on ne définis pas, mais qui font les grooves, les ghosts notes servent à garder la pulse dans les silences, tous les instruments sauf les Intsruments à Vent (Les cuivres ) peuvent faire des Ghosts Notes.
 
G&L:
«G&L» est une marque de guitare et de basses crée par Léo Fender et George Fullerton en 1979, reprenant les modèles de Fender, c'est une très bonne marque.
G&L logo

Glissé:
Un «glissé», appelé  "slide" en anglais, est une technique qui consiste à jouer une note puis de la glisser en avant ou en arrière. 

Gold top:
Le nom de la finition dorée de Gibson, apparue dans les années '50, cette couleur plaisait particulièrement à Les Paul dont elle évoquait la sophistication et le luxe.
gold top

Grave:
Les «graves» sont les basses fréquences, ou les basses par rapport à une note, on dit jouer dans les graves pour dire jouer une octave en-dessous par ex.

Gretsch:
Gretsch est une entreprise familiale, montée par 4 générations. C'est en 1883 que le jeune Friedrich Gretsch immigré Allemand de Mannhelm, ouvre une boutique d'instruments de musique, où il vend principalement des batteries des banjos et des tambourins, il décédera inopinément 12 ans plus tard en 1895, laissant la boutique à son jeune fils Frederich Gretsch, alors encore sur les bancs de l'école, Fredrerich se rappelle; le serveur du bistrot voisin du magasin me disait : " Peu importe ce que tu commande, tu boira du lait ", mais malgré son jeune âge, il arrive à tenir le magasin, et batit une réputation sur la qualité et la précision, et parvient à l'étendre 20 ans plus tard et crée la «Gretsch Compagny» dans un immeuble de 10 étages à Broadway, en 1935, Duc Kramer rejoins la compagny, «Duc» est encore aujourd'hui un avocat réputé. C'est en 1942 que Frederich GretschFred Jr quitte la société laissant ainsi la place à ses fils et William dit " Bill " qui étaient déjà dans les affaires depuis 1927, c'est Fred Jr qui controlait l'usine mais il a du partir à l'armée, Bill s'est donc retrouvé President jusqu'à sa mort en 1948. Duc disait de lui : " Bill était un génie, il arrivait toujours à nous pousser à faire de notre mieux, et savais conseiller les gens, son sens de l'humour était irrésistible, quand il est mort, énormément de gens ont dit avoir perdu un ami " . Les commandes affluaient et Frederich Jr repris les affaires, à une époque où des artistes comme Elvis Presley, les Beatles, ou les Stones commençaient à faire parler d'eux, ce qui à fait la prospérité de la marque. Vers la fin de '60s, en 1967 précisément, Fred Gretsch s'est retiré et a vendu la compagnie à Baldwin, mais Baldwin a eu des difficultés à comprendre la position de Gretsch sur le marché et a raté la transition entre le rock psychédéliques des '60s et le hard-rock des 70s. Les gosses qui étaient inspirés par Jimi Hendrix, Jeff Beck et Eric Clapton se sont tournés vers Fender. Pour couronner le tout, la production fût déplacée en Arkansas, et Gretsch a souffert de deux incendies désastreux. Le mariage entre Baldwin et Gretsch était toujours malheureux, avec des ventes vers le bas et des dirigeants de plus en plus désintéressé, Gretsch a traversé les '70s pour finalement arrêter la production dans le '80s. Mais depuis que la compagnie avait quitté la famille, Fred Gretsch III voulait retourner la situation. C'est en 1985 que son rêve est devenu réalité, et dans les années 90s il a remis Gretsch sur pied grâce à une série de rééditions réussies et de nouveaux modèles. Vers la fin de l'année 2002, Gretsch fit un arrangement avec la «Fender Musical Instruments Corp» pour s'occuper de la fabrication et de la distribution de Gretsch, afin que le " Great Gretsch Sound " puisse à nouveau se faire entendre dans le monde entier. Des artistes comme : Bo Diddley, Eddie Cochran, George Harrisson (des Beatles),  Brian Setzer (des Stray Cats) Malcolm Young (de AC/DC) jouent sur Gretsch.

Grille d'accords:
Une «grille d'accords» est une suite d'accords sans indications mélodiques, juste les accords sans portées.... Exemple :  " I Do I Ré I Mi I Ré : II  " .....

Groove:
Un «groove» est un rythme qui donne envie de taper du pied, un rythme qui est joué avec la dynamique.

Guest:
«Guest» est le terme anglais pour désigner un " Invité ", faisant une ou plusieurs apparitions, mais ne faisant pas parti du groupe.
 
Guitar-hero:
Le «guitar-hero» est un style de musique, instrumental la plupart du temps, basé sur une fusion  Blues/Rock/Hard/Funk/Classique, c'est un style essentiellement basé sur les solos et les phrasés rapides.



A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Dernière mise à jour le 21.09.09 - Jérôme Fischer